UTL ROCHEFORT

Date

jeudi 15 février 2024
Expired!

Heure

14h30

L’affaire Mis et Thiennot

Léandre Boizeau, écrivain, auteur, éditeur de « la Boinotte » (repris par son fils), Président d’honneur du comité de soutien pour la révision du procès Mis et Thiennot 
              Le film documentaire « Présumés coupables » tourné en 2007 par France3 Ile-de-France-Centre, permet rappeler cette affaire ancienne mais aussi d’actualité, plus que jamais. 
              « C’est un dossier hors-norme, qui hante la justice française depuis trois quarts de siècle : l’une des erreurs judiciaires les plus retentissantes de l’après -guerre.
              L’affaire Raymond Mis et Gabriel Thiennot débute un jour de décembre 1946, en Brenne, région de landes et d’étangs du centre de la France, quand on découvre le corps sans vie d’un garde-chasse de la propriété Lebaudy. Huit jeunes chasseurs sont suspectés, puis interrogés, une semaine durant… Sous les coups et les sévices infligés par les enquêteurs, à bout de force, ils avouent le meurtre. Et se rétractent dès leur arrivée à la prison de Châteauroux.
            Condamnés à quinze ans de travaux forcés, ils ne cesseront jamais de clamer leur innocence ».
Il s’agit là d’extraits de la 4ème de couverture de l’ouvrage de Léandre Boizeau « Mis et Thiennot, une vie de combat » éd. La Bouinotte, 2022.
Un précédent livre « Ils sont innocents » éd. La Bouinotte, 2010. 
          Léandre Boizeau est parti depuis de longues années dans un combat sans relâche pour faire éclater la vérité, combat dans sa région (nombreuses manifestations avec les habitants, nombreuses rues, places, espaces dans les villages alentours portent les noms de Mis et Thiennot) et utilisation des médias : radio et télévision régionale et nationale : le 25/02/2022, L. Boizeau est l’invité de Fabrice Drouelle dans son émission quotidienne « Affaires sensibles », podcast toujours disponible. 
           Léandre Boizeau, son comité et les protagonistes de l’époque (aujourd’hui, très peu) attendent avec grande impatience la phase finale qui clora définitivement cette affaire. 
  

+