Date

jeudi 24 novembre 2022
Expired!

Heure

14h30

 » La rousseur dans l’art et les mentalités « 

De Judas à Marie-Madeleine, de Nana de Zola à Elizabeth Siddal la muse des Préraphaélites du XIXe siècle, les artistes n’ont cessé de voir dans le roux la représentation du pacte faustien.
Pour eux, le diable se niche dans la rousseur des traîtres, des femmes fatales.
La séduction des rousses est un questionnement ancien.
Pour le blond vénitien, les modèles du Titien, du haut des altanas, se peignaient les cheveux avec leur urine de la nuit. La littérature avec Poil de carotte de Jules Renard, Grenouille du Parfum de Süskind, la mode avec Sonia Rykiel ou le 7ème art avec ses flamboyantes actrices, nul n’échappe à la fascination des rousses et des roux.
[icon name= »rss » style= »solid » class= » » unprefixed_class= » »] Daniel Bernard, spécialiste de l’histoire de la couleur comme élément du patrimoine, auteur, poète, romancier.