UTL ROCHEFORT

Date

vendredi 6 mai 2022
Expired!

Heure

14h15

ūüĖĚ Visite du Ch√Ęteau de Pisany

2 visites guid√©es les 15/04 et 6/05/22 ont √©t√© organis√©es au Ch√Ęteau et sur le site par le propri√©taire (arriv√© en 1995).
Responsable : Pascal Wilmot.
Début de visite à 14h30.
                     20 personnes ont participé à chacune des visites, pour découvrir ce patrimoine privé, toujours en rénovation.
Le rendez-vous sur la place du village, pr√®s des halles, a permis de les admirer avant le d√©but de la visite au Ch√Ęteau.

Halles construites sous la direction de Jean de Vivonne, marquis de Pisany, au XVIe siècle, classées, elles ont été le lieu de nombreuses foires célèbres dans la région (dès 1858, Pisany comptait huit foires par an).

 

Reconstitution sous les halles du ¬ę¬†travail¬†¬Ľ pour immobiliser les bŇďufs ou les chevaux afin de les ferrer
Jean de Vivonne, une √©minente personnalit√© pour le village, troisi√®me propri√©taire du Ch√Ęteau

 

 

 

 

 

 

 

 

En face des halles figure la chapelle St-L√©onard qui m√©rite une petite visite, une belle luminosit√© gr√Ęce √† ses vitraux, un chŇďur √©l√©gant peint de bleu ciel orn√© de nombreuses statues.

Puis, le groupe se pr√©sente devant le portail du Ch√Ęteau qu’on ne soup√ßonne absolument pas du village ou du sentier qui nous y m√®ne.
Nous saluons le propri√©taire, lequel est install√© avec sa femme sur le domaine depuis 1995.¬† Il s’agit d’un ch√Ęteau militaire et de l’histoire des lieux nous retiendrons qu’il a √©t√© √©difi√© au XIIe si√®cle et d’apr√®s sa configuration certainement install√© alors sur une motte f√©odale. Existence de douves s√®ches.
A gauche du pont-levis, l’ancien four banal, devenu la cuisine¬† et salle √† manger des propri√©taires

Vue des foss√©s, travaux de sout√®nement de l’enceinte.
Maquette du Ch√Ęteau montrant la configuration des lieux (retrouv√©e apr√®s d√©frichement)
L’architecture ressemble √©tonnamment √† celle du ch√Ęteau situ√© non loin de l√†, celui de St-Jean d’Angle o√Ļ se d√©roulent des f√™tes m√©di√©vales durant l’√©t√©.
La famille de Rabaine a √©t√© propri√©taire d√®s 1270. On s’attardera au 3√®me acheteur, Jean de Vivonne (marquis de Pisany en 1586) devenu ambassadeur de France √† Madrid puis de Rome, puis mar√©chal de France… Il fait fortifier le bourg et modernise le ch√Ęteau. D’autres propri√©taires prendront la suite mais il y eut des p√©riodes d’abandon et de grandes destructions pendant les guerres de religion et de la R√©volution.
¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†Les propri√©taires actuels font d√©couvrir l‚Äôhistoire m√©connue du site aux visiteurs, organisent des f√™tes m√©di√©vales tous les ans avec des b√©n√©voles, confectionnent les costumes et les repas, font par ailleurs tables d’h√ītes avec th√®me et poss√®dent une chambre d‚Äôh√ītes pour ceux qui veulent √™tre h√©berg√©s.
Communication du prochain √©v√®nement au Ch√Ęteau
Le reste du temps, ils continuent √† entretenir, consolider, reconstruire m√™me (comme le prolongement des murs de l’enceinte, avec un b√Ętiment des gardes) et font des d√©couvertes (heureuses ou malheureuses) comme lors de leurs travaux dans les caves ou dans les douves, par exemple.
Malgr√© l‚Äôampleur de la t√Ęche et du temps qui s‚Äôachemine, les propri√©taires semblent prendre les choses du bon c√īt√©, montrant une v√©ritable passion pour ce qu‚Äôils ont entrepris.
Reconstitution de fenêtres à meneau qui étaient complètement disparues
Am√©nagement d’une chambre d’h√ītes, 1er √©tage sur la cour int√©rieure
                 
A une extr√©mit√© de la cour, nous empruntons un escalier pour acc√©der √† une cave, mise √† jour par le propri√©taire, encore un chantier, abouti. Il faut dire que les b√Ętiments √©taient enti√®rement recouverts de branches et de hautes herbes (d’immenses arbres entourent le Ch√Ęteau), deux ans ont √©t√© n√©cessaires pour d√©fricher et nettoyer les lieux, les photos des propri√©taires en attestent.

 

                                 
Les deux groupes ont √©t√© accueillis dans la grande salle,¬† une collation promise par Pascal W, organisateur, √©tait servie sur les grandes tables, choix de galettes de Beurlay agr√©ment√©es d’un verre de cidre. Le propri√©taire des lieux, peu avare d’anecdotes, a continu√© de pr√©senter cette belle pi√®ce de r√©ception.
¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬† ¬†Ce fut un apr√®s-midi fort agr√©able dans ce lieu r√©servant des surprises, d√©j√† √† l’√©gard d’un village qui a eu son heure de gloire et d’un ch√Ęteau qui renait gr√Ęce √† l’acharnement d’un couple qui y met son cŇďur et son √©nergie. Merci Pascal W. de nous avoir fait conna√ģtre les lieux et les propri√©taires. A.R.
Merci à Pascal C. pour ses photos et précisions ayant permis de réaliser ce reportage.

Le puits et auges mises en évidence